Lecture

LES MOTS BLEUS ---- classé 5ème en 2016

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Bleu royal, au drapeau français règne ta paix

Près du rouge énergie et du blanc vérité

Tu éponges le sang et glorifies le vrai

Tu noies dans ton éclat haine et obscurité.

 

Bleu marin, en tes fonds mystérieux tu m'entraînes,

Dans le vaste océan où jouent les vagues d'or

Il monte des embruns le chant pur des sirènes

Et dans ton eau saphir vibreront ses accords.

 

Bleu pastel, nacre mon cœur de délicatesse

Afin que je m'abreuve à ta sérénité

Irise-moi du plus profond de ta tendresse

Pour que toujours je puisse admirer ta beauté.

 

Bleu glacé, tu reflètes ta tranquillité

Sur les bleus de mon âme en subtiles radiances

La pâleur de ton givre inonde de clarté

Les souvenirs et rêves oubliés de l'enfance.

 

Bleu lavande, ô bleu éternel de la Provence

L'écho de ton chant vibre au cœur des oliviers

Sous le vent chaud, tes fleurs ondulent et se balancent

En parmes ondoiements aux reflets argentés.

 

Bleu indigo, violettes et iris enlacés

Ornement des églises et parure des anges

Source d'amour où je me sens revivifiée

Pour que je t'offre enfin un bouquet de louanges.

 

Marie-Claude PERSON

de Joigny (89)

concours de l’Arthonnaysienne sur le thème du Bleu

 

Jeu-concours de poésie 2016

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

organisé par l’association l’Arthonnaysienne sur le thème du BLEU :

 "Le bleu dans tous ses états."

Couleur des cieux, de la Vierge, puis des rois, couleur romantique... mais pas seulement. Qu'évoque pour vous le bleu ?

REGLEMENT

Article 1 : Le présent concours est ouvert à tous les poètes francophones, excepté ceux primés en 2015 par l’Arthonnaysienne. Toutes les formes poétiques sont admises.

Article 2 : Les textes comporteront au maximum 30 lignes (non éditées et non primées dans d’autres concours) et seront dactylographiés sur une page au format A4.

Article 3 : Chaque concurrent ne pourra adresser que deux textes au maximum. Chaque texte comportera en haut à gauche un code confidentiel de trois lettres majuscules suivies de trois chiffres, afin de garantir l’anonymat.

Article 4 : Ce ou ces codes seront reportés sur l’extérieur d’une petite enveloppe renfermant une feuille d’identification comportant les titres des poèmes et leur code respectif, l’identité, l’adresse et le téléphone de l’auteur et si possible une adresse mail.

Article 5 : Les poèmes doivent être adressés sans indication du nom de l’expéditeur à :

L’Arthonnaysienne, 44 Grande Rue, 89740 ARTHONNAY,

accompagnés d’un chèque de 10 €, à l’ordre de l’Arthonnaysienne, placé dans la petite enveloppe fermée prévue à l’article précédent. Cette participation est destinée à couvrir les frais d’organisation (remise des prix et diplômes, photocopies, secrétariat, frais d’envois).

Article 6 : La date limite de prise en compte des textes reçus est fixée au 15 avril 2016.

Article 7 : L’envoi de textes implique l'acceptation du présent règlement et des décisions du jury. Celles-ci seront sans appel.

Article 8 : Le jury retiendra cinq poèmes, distinguera et classera parmi eux les trois qui lui paraîtront les meilleurs.

Article 9 : Les participants seront avertis des résultats par les soins de l'association. Les résultats seront proclamés lors de l’inauguration du 11ème Mai culturel à Arthonnay, village du plateau tonnerrois (Yonne), à 11 heures le samedi 28 mai 2016.

Article 10 : La participation au concours vaut autorisation tacite de reproduction des textes lors du Mai culturel (affichage, lecture publique), éventuellement dans un recueil, dans la presse régionale et sur le site internet de l'association www.larthonnaysienne.com ainsi que sur facebook https://www.facebook.com/Lofficiel-De-Larthonnaysienne-817155725045627/

Article 11 : Chacun des poètes retenus se verra remettre un diplôme. Le lauréat classé premier recevra 70 €, le deuxième 50 €, le troisième 30 €. Un poète ayant adressé deux poèmes ne pourra recevoir deux prix en espèces.

Téléchargez cet article au format PDF

   

La lettre de Muguette --- 1° prix 2015

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

La petite lettre

à l'encre violette

arrivait

toujours en Mai.

 

Hirondelle en papier

chargée de muguet

pour souhaiter

Santé et Prospérité.

 

Fragile porte-bonheur,

à la délicate odeur,

protégé

par une feuille pliée.

 

Promesse d'évasion

d'un quartier en ébullition

décidé

à changer la Société.

 

Coupant les rouges défilés,

nous courrions vers la forêt,

havre de paix,

où les petits brins poussaient.

 

Le soir de notre récolte,

nous faisions une botte,

joyeux à l'idée

que Muguette l'aurait au courrier.

 

 

Dominique LUCET

de Montereau-Fault-Yonne (77)

concours de l’Arthonnaysienne sur le thème du Mois de Mai

 

 

   

Mon brin de muguet --- 2 ° prix 2015

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Sois béni premier jour de Mai

Qui vit fleurir notre aubriète,

Cœur de soleil, fleur joliette,

Douce et belle aube que j'aimai !

 

Déjà le bonheur s'essaimait,

Coton soyeux, chants d'alouette.

Sois béni premier jour de Mai

Qui vit fleurir notre aubriète.

 

Comment ne pas être enflammé ?

Te voir, ma fille, en ta layette !

Ton prénom fût, bien sûr... Muguette...

Mon brin de muguet bien-aimé.

Sois béni premier jour de Mai.

 

 

Stéphane TRANNOY

d’Asnières-les-Dijon (21)

concours de l’Arthonnaysienne sur le thème du Mois de Mai

 

   

Chanson de mai --- 3° prix 2015

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Muguet, de ses grelots, sonne le renouveau,

De la belle endormie, il secoue le caveau,

Il fait gicler des haies quelques pincées d'oiseaux.

 

Et vous reprendrez bien trois petits cris de mai.

Et vous reprendrez bien quelques coucous de mai.

 

Le vent frais qui poudra de riz le cerisier

Attend la floraison rouge du grenadier,

Merlette fit son lit en haut d'un alisier.

 

Sifflez donc avec elle un petit air de mai,

Chantez donc avec elle un petit air de mai.

 

Le mimosa, l'arum, le lilas en romance,

Marie avec ferveur leurs bouquets d'arômance

Pour buveurs de parfums saoulés d'intempérance.

 

Humez donc à plein nez cet air léger de mai,

Grisez-vous à plein nez de ces senteurs de mai.

 

La force de la vie qui sourd au mai commun,

Fait remous, résurgence, dans le sang des humains.

L'amour, le désir met ton cœur sur ma main.

 

Les amants vont danser autour du mai de mai.

Reprenez une flûte de ce délicieux mai.

 

La nature rit et chante au bal du mois de mai.

 

 

Bernard STIMBRE

de Cahors (46)

concours de l’Arthonnaysienne sur le thème du Mois de Mai

   

Page 2 de 6