Lecture

Résultats du concours de poésie 2015

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

« Mai, mois de Maïa, mois des fleurs et des barricades, est également le mois du Mai Culturel, le mois des poètes et des artistes, aussi, sur ce joli mois de Mai, écris ce qu’il te plaît »

 

Ce thème a inspiré 10 poètes qui nous ont adressé au total 17 poèmes, lesquels ont retenu toute l’attention du jury, composé de :

-                     Eliane DEFRANCE, présidente de l’Arthonnaysienne,

-                     Claude CRESSELY, professeure de lettres classiques,

-                     Francine LAPEYRE-CARDOSO retraitée enseignante,

-                     Evelyne RUEFF, membre du collectif « atelier lecture »,

-                     Bernadette DHUEZ, membre du collectif « atelier lecture ».

 

Après avoir délibéré sur ces poèmes, tous de belle qualité et de grande diversité, les membres du jury ont finalement attribué :

- le premier prix (70 €) à Dominique LUCET, de Montereau-Fault-Yonne (77) pour :

« La lettre de Muguette »,

- le deuxième prix (50 €) à Stéphane TRANNOY, d’Asnières-les-Dijon (21) pour :

« Mon brin de muguet »,

- le troisième prix (30 €) à Bernard STIMBRE, de Cahors (46) pour :

« Chanson de Mai ». 

 

En outre, deux autres poèmes ont été distingués :

- « Le temps d’avant », de Guy VIEILFAUT, de Croissy-Beaubourg (77),

- « En Mai, fais ce qu’il te plaît, mais... », de Janine LOMBARD, de Darois (21).

 

Quelques-uns des poèmes seront lus lors de l’inauguration de notre Mai culturel le 14 mai 2015 et seront également lisibles sur les lieux d’exposition, ainsi qu’à l’intérieur du lavoir d’Arthonnay.

Nous nous permettrons, au cours de cette manifestation ou bien des suivantes, d’utiliser ces écrits signés afin d’illustrer et renforcer notre démarche de mise en valeur du patrimoine. Enfin, les 5 poèmes précités sont visibles sur notre site Internet, en choisissant « Activités » puis « Lecture ».

 

La lettre de Muguette --- 1° prix 2015

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

La petite lettre

à l'encre violette

arrivait

toujours en Mai.

 

Hirondelle en papier

chargée de muguet

pour souhaiter

Santé et Prospérité.

 

Fragile porte-bonheur,

à la délicate odeur,

protégé

par une feuille pliée.

 

Promesse d'évasion

d'un quartier en ébullition

décidé

à changer la Société.

 

Coupant les rouges défilés,

nous courrions vers la forêt,

havre de paix,

où les petits brins poussaient.

 

Le soir de notre récolte,

nous faisions une botte,

joyeux à l'idée

que Muguette l'aurait au courrier.

 

 

Dominique LUCET

de Montereau-Fault-Yonne (77)

concours de l’Arthonnaysienne sur le thème du Mois de Mai

 

 

   

Mon brin de muguet --- 2 ° prix 2015

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Sois béni premier jour de Mai

Qui vit fleurir notre aubriète,

Cœur de soleil, fleur joliette,

Douce et belle aube que j'aimai !

 

Déjà le bonheur s'essaimait,

Coton soyeux, chants d'alouette.

Sois béni premier jour de Mai

Qui vit fleurir notre aubriète.

 

Comment ne pas être enflammé ?

Te voir, ma fille, en ta layette !

Ton prénom fût, bien sûr... Muguette...

Mon brin de muguet bien-aimé.

Sois béni premier jour de Mai.

 

 

Stéphane TRANNOY

d’Asnières-les-Dijon (21)

concours de l’Arthonnaysienne sur le thème du Mois de Mai

 

   

Chanson de mai --- 3° prix 2015

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Muguet, de ses grelots, sonne le renouveau,

De la belle endormie, il secoue le caveau,

Il fait gicler des haies quelques pincées d'oiseaux.

 

Et vous reprendrez bien trois petits cris de mai.

Et vous reprendrez bien quelques coucous de mai.

 

Le vent frais qui poudra de riz le cerisier

Attend la floraison rouge du grenadier,

Merlette fit son lit en haut d'un alisier.

 

Sifflez donc avec elle un petit air de mai,

Chantez donc avec elle un petit air de mai.

 

Le mimosa, l'arum, le lilas en romance,

Marie avec ferveur leurs bouquets d'arômance

Pour buveurs de parfums saoulés d'intempérance.

 

Humez donc à plein nez cet air léger de mai,

Grisez-vous à plein nez de ces senteurs de mai.

 

La force de la vie qui sourd au mai commun,

Fait remous, résurgence, dans le sang des humains.

L'amour, le désir met ton cœur sur ma main.

 

Les amants vont danser autour du mai de mai.

Reprenez une flûte de ce délicieux mai.

 

La nature rit et chante au bal du mois de mai.

 

 

Bernard STIMBRE

de Cahors (46)

concours de l’Arthonnaysienne sur le thème du Mois de Mai

   

Le temps d'avant --- Classé 4° en 2015

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

 

C'était en mai, le temps d'avant,

De jadis ou bien de naguère,

Je ne puis, étant peu savant

- A peine tant que ce n'est guère –

Dire si c'était avant guerre,

Pourtant je m'en parle souvent.

 

En ce temps-là donc, vous disais-je,

On m'accordait l'air avenant.

Même les filles du collège

Que je croisais, se promenant,

Le proclamaient à tout venant,

Me ravissant de leurs arpèges.

 

Si peu de temps pour tant d'amours !

Ce temps d'avant qui, goutte à goutte,

S'enfuit au robinet des jours,

Chacun le sait qu'il nous filoute

Mais il fut important sans doute

Pour qu'on le regrette toujours.

 

Du temps venu qui te fit belle,

Puis te défit, me contristant,

Que reste-t-il, ô ma rebelle ?

De ce temps vendeur d'orviétan

Rien ne demeure en cet instant

Que cette vaine ritournelle.

 

 

Guy VIEILFAUT

de Croissy-Beaubourg (77)

concours de l’Arthonnaysienne sur le thème du Mois de Mai

 

   

Page 1 de 5